Les trois axes fondamentaux pour choisir son écrivain biographe

Avant de savoir pourquoi réaliser sa biographie, la première étape consiste à se demander pour qui on veut l’écrire ? Cette question va permettre de clarifier l’angle du récit, le choix de l’écrivain et le style de l’écriture. Depuis dix-huit ans que nous éditons des récits de vie, nous posons plus d’une dizaine de fois par jour cette question aux personnes qui nous appellent pour écrire une biographie. Car les gens en ont rarement conscience : l’édition pour la famille (les amis, les proches…) ou la publication pour le grand public impliquera, dans l’un ou l’autre cas, un rapport complètement différent avec l’écrivain. De même, la gestion du projet et le type d’écriture n’auront rien à voir. C’est pourquoi nous orientons tout de suite les prospects vers l’une ou l’autre de nos deux activités : Votre Biographie Editions qui s’occupe des projets de transmission à titre privé et confidentiel et Transversales Editions qui développe des projets voués à la publication. 

 

Les personnes souhaitant dès le départ publier alors qu’elles n’ont encore rien écrit n’ont pas du tout conscience de la réalité du marché de la publication. Il se publie plus de 80.000 titres par an en France, un éditeur parisien renommé (type Grasset ou Seuil) reçoit environ dix manuscrits par jour. Dans ce contexte, nous les incitons à agir par étape, à se centrer d’abord sur ce qu’ils veulent vraiment écrire, à oublier pour le moment les rêves de gloire qui se transforment en frustrations et découragements. Nous les accompagnons dans la construction d’un manuscrit en leur proposant notre contrat d’écriture et en leur offrant la possibilité de rencontrer l’un de nos écrivains.

 

L’essentiel de notre activité repose donc sur une édition confidentielle avec Votre Biographie Editions. Même si certaines de nos biographies atteignent les 800 exemplaires, la diffusion demeure à titre privé.  

Table des matières

Quel type de projet de biographie ?

Offrir un livre de mémoires à un grand-parent ou un parent

Offrir ses mémoires à son père (ou mère)

Un cadeau merveilleux. Idéal lorsque son père ou sa mère a l’habitude de raconter beaucoup d’histoires sans pour autant avoir le temps de rentrer dans tous les détails. Également lorsque le parent aime la précision mais a besoin de prendre son temps. Attention aux surprises : beaucoup d’enfants sont persuadés de faire plaisir à un parent en lui offrant son livre mais sont très étonnés de voir leur idée rejetée en bloc ! Il s’agit en effet d’un cadeau délicat et il vaut mieux en discuter au préalable avec nous. Autre conseil : ne pas faire durer le moment entre la décision et la rencontre avec l’écrivain, il arrive souvent que le parent s’impatiente et stresse avant son premier rendez-vous.

Le cadeau aux grands-parents

Les petits-enfants sont les mieux placés pour offrir leur biographie aux grands-parents. Ces derniers ne considèrent pas cette approche avec arrière-pensée et ils l’acceptent volontiers. En revanche, lorsque le cadeau est proposé par leurs enfants, l’acceptation n’est pas systématique ! En effet, les enfants sont souvent en attente d’explications ou de révélations, ce qui a tendance à bloquer la décision de leurs parents. 

Faire son récit de vie pour le transmettre à sa famille

Le cadeau fait à soi-même 

En anticipant leur incapacité future, de plus en plus de seniors veulent consigner leurs mémoires par écrit. Agés de 65 à 80 ans, ils ont vécu des événements que leurs proches connaissent mal ou pas du tout. Derniers dépositaires de ces souvenirs, ils ne veulent pas les voir partir dans l’oubli. 

Le livre de révélation et de pardon

Lorsqu’on manque de temps et que l’on ne trouve pas les mots précis pour décrire ce que l’on veut développer : un texte d’amour, une révélation, un message de pardon… Ce genre de récit s’adresse à peu de personnes (les enfants le plus souvent). Le biographe fait appel à ses talents de psychologue et de conseiller. Il est là pour bien rappeler le côté irréversible de l’écriture. Pas question d’écrire quelque chose que l’on pourrait regretter toute sa vie ! Les livres de ce type sont de petite taille, ils ne dépassent pas les 100 pages. 

La biographie pour les petits-enfants 

Situation la plus simple, un parent ou un grand-parent offre le récit de ses mémoires à ses petits-enfants et ses enfants. Ce client idéal sait que sa démarche est attendue par tous, le sujet a été évoqué à de multiples reprises. Il va en faire la surprise aux siens et prend tout en main lui-même. Sur les conseils de Votre Biographie Editions, il choisit lui-même son écrivain biographe. 

Le livre de couple

La biographie à deux voix

Plutôt que d’écrire un ouvrage chacun de son côté, les deux conjoints racontent leur histoire dans le même ouvrage. A tour de rôle pour parler de leurs enfances respectives, puis tous les deux ensembles, pour évoquer leurs souvenirs en commun. 

Le livre offert à son conjoint

De plus en plus de seniors, moins âgés que la moyenne (moins de 60 ans), offrent à leur conjoint le livre de leur vie. Ce très beau cadeau consiste à permettre à l’être aimé de confesser une période charnière de sa vie, une époque nostalgique qui lui est chère. 

Le récit thérapeutique

Ecrire pour aller mieux 

L’écriture guérit les maux de l’âme, elle permet de prendre du recul sur soi, apaise les blessures profondes. Dans une telle entreprise d’intimité, l’auteur joue un rôle de coach littéraire, il montre la voie, aide à structurer le contenu éditorial. Il encourage la réalisation.  

Faire la lumière sur son passé

Il s’agit de se révéler, en compagnie de son biographe, pour faire sortir une vérité vécue, y voir plus clair sur un moment trouble de son existence ou faire la lumière sur un traumatisme demeuré flou. Dans ce cas, le biographe apporte la neutralité et le recul nécessaires à l’émergence de la vérité. 

Le livre de la grossesse

Neuf mois intenses… c’est la durée idéale pour rédiger ce livre unique qui sera une belle surprise à faire découvrir plus tard à l’enfant. Le biographe s’apparente davantage à un coach. Seules deux femmes sont formées au sein de Votre Biographie Editions pour mener ce genre de projet. Il s’agit de raconter l’histoire du bébé, jour après jour, jusqu’au moment magique de la naissance. Cette narration permet à la future maman de faire le point avec sa nouvelle vie, d’immortaliser cette attente merveilleuse avec ses petites peines et ses joies intenses. 

Les thématiques-clé incitant à faire une biographie

L’Histoire

La Seconde guerre

Le choc de l’arrivée des « verts de gris » dans les rues de la capitale, les bombardements, le rationnement… C’est le quotidien de l’occupation qui est raconté. Comment chacun s’organise pour subvenir aux besoins des siens. La débrouillardise et aussi tous les petits actes de résistance des Français au jour le jour. 

La déportation

Les déportés de la seconde guerre témoignent mais aussi les proches de ceux qui ont été arrachés à leur famille, leur habitat. Ces témoignages sont très lourds, ils reviennent principalement sur l’émotion de la séparation. Plusieurs témoins relatent la vie dans les camps d’internement en France, surtout Drancy et Romainville. Plusieurs chapitres sont également consacrés à la rafle du Vel d’Hiv. 

La Shoah

Votre Biographie Editions a édité plusieurs témoignages directs dans les années 2000 mais quasiment plus aucun depuis 2015. Ces textes n’aboutissent pas toujours car les témoins directs sont partagés entre le devoir de mémoire et la peur d’horrifier leurs jeunes descendants. Certains livres ont été publiés et présents encore aujourd’hui à la librairie du Mémorial de la Shoah à Paris. 

La guerre d’Algérie

La déclassification récente des archives militaires a donné un signal psychologique aux acteurs de la guerre d’Algérie. Les témoins de cette période ont afflué dans les années 2010 et encore aujourd’hui. Ils viennent de tous les bords : Pieds-noirs, maquisards, militaires appelés, membres du FLN, etc.  

L’Indochine

Les témoignages sont riches et diversifiés, de sources très différentes. La demande émane principalement des Vietnamiens réfugiés en France, des Français expatriés à Saïgon dans les années 50 et des militaires français engagés dans cette région. Plusieurs biographies de Vietnamiens ont été réalisées à l’aide d’un traducteur. 

L’immigration italienne et ibérique

L’immigration italienne d’abord mais surtout espagnole et portugaise qui motive aujourd’hui beaucoup de familles installées en France à détailler leur périple des années 60 et 70. Ces récits sont souvent axés sur la réussite professionnelle et les interactions avec ceux restés « au pays ».  

La famille

Souvenirs d’enfance

Noël avec les parents, les jeux avec les cousins, les bêtises… les souvenirs d’enfance constituent le cœur d’une biographie classique. Les personnes âgées, en particulier les hommes, les évoquent avec une grande émotion, parfois des larmes. Les anecdotes sont très précises, parfois lointaines, remontant jusqu’à quatre ou cinq ans ! L’enfance représente souvent un quart d’un ouvrage biographique. 

L’éducation

Imbriquée dans l’enfance, cette partie est incontournable pour nos aînés qui tiennent absolument à relater la manière dont ils ont été élevés par leurs parents ou leurs grands-parents. Une éducation à des années-lumière de la nôtre !  

Les aïeux

Un marin explorateur, un grand architecte, un célèbre artiste… les grands-parents veulent décrire l’histoire méconnue d’un illustre aïeul avant que cette mémoire ne se perde dans les limbes. Parfois un livre poussiéreux et daté a été édité sur ce personnage plus d’un siècle auparavant, il s’agit alors de le remettre au goût du jour.   

Les secrets de famille

Il ne suffit pas d’en parler, en privé ou en public. Il faut l’écrire. Car les paroles s’envolent et sont parfois mal comprises. Le narrateur prend son temps, avec son auteur qui l’aide à peser les mots, à les choisir au plus juste, à restituer une histoire la plus précise possible. 

Les sagas familiales

La France est championne du monde des réussites économiques familiales. Mulliez, Pinault, Dassault pour les plus grandes mais aussi des kyrielles de PME flamboyantes dirigées par la quatrième ou cinquième génération. Pour ces familles, l’édition d’un livre sur leur propre histoire représente un enjeu crucial pour une meilleure transmission des valeurs. Depuis 2004, nous avons accompagné bon nombre d’entre elles. La garantie du succès ? La prise en main du dossier par le fondateur et/ou président lui-même. 

Les métiers

Les boulangers 

Des « industriels » comme Francis Holder (Boulangeries Paul) aux artisans locaux en passant par quelques trublions médiatisés, les boulangers ont des vies intenses, physiques et passionnantes fourmillant d’anecdotes. Ils représentent les meilleurs clients de Votre Biographie Editions ! 

La vie à la ferme

Très riches en histoires, les vies des agriculteurs français ont connu une mutation très violente durant ces cinquante dernières années. Voilà ce qui les pousse à se confier à travers les ouvrages que nous éditons. 

Les réussites autodidactes

L’écrit n’est pas le point fort des autodidactes. C’est pourquoi ils ont besoin d’aide pour raconter de manière exacte mais aussi stylisé comment ils ont su s’extirper de leur milieu pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui. 

Les bios exceptionnelles

Parcours hors du commun, destins miraculeux ou luttes insensées contre la maladie, ces textes dépassent souvent le cadre confidentiel et gagnent à être publiés. 

L’entreprenariat   

L’entrepreneur s’adresse aux plus jeunes pour leur offrir des clés pour entreprendre. Il évoque ses succès et mais surtout ses échecs qui sont encore plus formateurs. Avec son biographe, il dresse une liste détaillée des exemples concrets qui l’ont mené à la réussite de son entreprise. 

L’engagement politique

Plusieurs personnages politiques ont profité des plumes de Votre Biographie Editions pour faire écrire ou réécrire leur programme électoral. Ce type de manuscrit est rarement intéressant. En revanche, les mémoires d’un maire se révèlent passionnantes, surtout lorsqu’il a brigué plusieurs mandats. 

Mieux-être et psy

Les handicaps

En tant qu’handicapé, il s’agit de prouver une capacité à rayonner, à transmettre un message. L’écriture peut être longue et laborieuse mais toujours réalisable, en témoigne certains clients qui n’ont communiqué qu’en bougeant une partie de leur corps. 

Quant aux proches des handicapés, ils sont très nombreux à vouloir envoyer un message d’espoir à ceux qui vivent des situations similaires.    

Combattre la maladie

Comment mieux vivre avec un conjoint Alzheimer ? Comment surmonter le cancer ? Comment aider son fils myopathe ? Autant de questions que de livres biographiques poignants de sincérité. De par leur honnêteté, ils permettent à l’entourage de mieux comprendre les multiples facettes de la maladie qui touche leur proche.        

Adoption 

Au-delà de son processus, de ses dimensions pratico-juridiques et législatives, l’adoption renferme un univers émotionnel et psychologie complètement méconnu et insaisissable. C’est justement ce que cherche à faire partager les clients à leurs proches en consacrant un livre entier à leur adoption. Celle qu’ils ont entrepris ou celle dont ils ont été l’objet. 

Les voyages

« Voyager, c’est naître et mourir à chaque instant ». Cette citation de Victor Hugo explique à elle seule le besoin qu’ont de nombreux voyageurs de fixer pour toujours, dans leur livre, le perpétuel big bang du voyage. 

Les passions

De la mécanique aéronautique aux dogues allemands en passant par l’alpinisme, les passions dévorent la vie de certains clients, au point qu’ils ne peuvent s’empêcher de vouloir les transmettre aux autres. 

Pour quel type de biographe opter ?

Depuis la création de Votre Biographie Editions en février 2004, nous avons rencontré plusieurs centaines de personnes désireuses de collaborer avec nous à l’édition de biographies. Actuellement, 98 auteurs travaillent avec notre maison d’édition. L’activité diffère beaucoup selon les zones géographiques. La Bourgogne Franche-Comté et le Grand Est sont les deux régions dans lesquelles nous recensons le plus de demandes chaque année. Les raisons ? Il s’agit de territoires chargés d’histoire, ayant été particulièrement touchés par la seconde guerre mondiale et dont les cultures demeurent très marquées. La région Provence-Alpes-Côte-d’Azur arrive en troisième position pour une raison très différente : le haut taux de retraités aisés. 

Jeune diplômé d’une licence d’écrivain public, retraitée férue de littérature ou animateur d’atelier d’écriture, les profils des biographes sont très divers. Voici les profils type, leurs atouts et leurs handicaps. 

La proximité

La proximité géographique

A priori, il vaut mieux habiter près de son écrivain. Celui-ci se déplace facilement pour effectuer des correctifs. Il est disponible pour venir rapidement si son interviewé a des flashs ! On recherche aussi un interlocuteur qui connaît bien la région, l’histoire et la culture locale. Exemple : plusieurs biographies en Alsace ont été menées par un auteur parlant le dialecte alsacien. Mais ce n’est pas si simple. Certains clients rechignent à demander à des auteurs trop proches d’eux car ils craignent justement trop de proximité. Ils tiennent à garder un certain anonymat. 

La proximité culturelle et sociologique

Les prospects demandent parfois des profils de biographes très particuliers. Exemple : « en tant qu’homosexuel, j’aimerais pouvoir me confier à un écrivain homosexuel ». Ou « ma mère est chinoise, elle ne pourra pas parler à une personne qui ne sera pas chinoise également ». Des projets de ce type sont compliqués à réaliser, voire impossible, même si nous faisons parfois appel à des interprètes.   

Mais la demande la plus répandue concerne l’âge et le genre. La grande majorité des clients préfèrent avoir affaire à des femmes. Cela tombe bien : environ 80% des écrivains biographes sont féminins. Concernant l’âge, tout dépend si le client veut adresser son ouvrage aux petits-enfants. Si c’est le cas, il a tendance à privilégier un biographe ayant à peu près le même âge que ses petits-enfants c’est-à-dire la quarantaine. 

Les biographes à dominante littéraire

Le journaliste 

Le journaliste dispose de nombreuses facilités pour manipuler les contenus éditoriaux. Il sera très à l’aise pour effectuer la réécriture d’un manuscrit, une optimisation de texte ou une recherche d’angle d’attaque. Son aisance à gérer des contenus ne signifie pas pour autant qu’il soit capable de créer du texte ex nihilo. 

L’animateur d’atelier d’écriture

L’animateur possède beaucoup d’expérience des relations humaines. Il est habitué à écouter, à parler avec des personnes d’horizons très divers. Il ne perd pas de temps sur des détails et ne provoque pas de blocages chez les intervenants qui se regroupent autour de lui. Evidemment, il écrit avec aisance, mais sa technique ne constitue pas son principal avantage. 

Le romancier

Rares sont les romanciers reconnus (ayant déjà publié) à vouloir pratiquer des récits de vie sur le mode de la retranscription. Quelques-uns s’y sont essayés, avec plus ou moins de succès. Parmi les écrivains romanciers réputés auxquels nous avons eu affaire, seuls une demi-douzaine s’y adonnent avec plaisir… et réussite ! 

La secrétaire d’édition

Sa force réside dans sa capacité à cadrer les interviews. Un atout qui peut aussi devenir un défaut : la secrétaire d’édition rencontre souvent des difficultés à improviser. Les secrétaires avec lesquelles nous avons travaillé ont éprouvé le besoin de planifier les séances d’interview à l’avance, ce qui n’est pas un gage de qualité concernant la spontanéité des confessions. 

Les auteurs misant sur le lien et l'empathie

L’écrivain public 

L’écrivain public vit au contact des difficultés humaines, au plus près de la dureté sociale. Ses interlocuteurs ont souvent des problèmes sérieux avec la langue française. Son empathie est immense. Cet auteur a roulé sa bosse, il connaît l’âme humaine par cœur. Sa technique de rédaction laisse parfois à désirer lorsqu’il est question de sophistiquer un style mais sa plume est franche et directe. 

Le comédien

Le comédien peut feindre l’empathie, donner le change d’une manière très brillante et par conséquent se révéler très séduisant. Son approche fonctionne particulièrement bien avec des personnes âgées, voire très âgées (au-delà de quatre-vingt-dix ans). 

L’animateur de vie en gérontologie 

Bien sûr l’empathie figure parmi les premières vertus de l’animateur gérontologique. Très à l’aise avec les personnes âgées avec lesquelles il travaille toute l’année, l’animateur en maison de retraite noue rapidement la confiance avec les interviewés. Il a des dispositions importantes pour faire parler les autres. 

Le thérapeute 

Autant il peut être intéressant, voire recommandé de recourir à l’élaboration d’un récit de vie après une psychothérapie, autant il est vivement déconseillé de mener une biographie à la place !  C’est pour cette raison que peu de psy tentent l’aventure. Ceux qui ont essayé ont eu des difficultés.