Les boulangers : stars des bios !

Les biographies de boulangers ont le vent en poupe !
Depuis la création de Votre Biographie Editions en 2003, nous avons édité pas moins de trente histoires de boulangers ! Certains livres ont été édités à grand nombre pour les clients d’une boulangerie, d’autres imprimés en quelques exemplaires pour la famille et les proches.
Enfin, quelques-uns ont été publiés et figurent parmi les meilleures ventes de Transversales Editions, notre structure en charge de la commercialisation des livres.

Partage l’amour du produit

Parmi ces titres à succès, l’ouvrage dédié à Francis Holder, créateur des Boulangeries Paul, écrit en 2004, n’a jamais cessé de se vendre. 

Francis Holder n’avait que 16 ans lorsque son père mourut dans ses bras dans le fournil. A l’origine de ce projet de livre, le boulanger voulait raconter son histoire pour ressouder les siens, ses fils en particulier, autour d’un métier qu’il vénère. Il s’agissait de leur faire partager son amour du produit, de leur faire ressentir la puissance de cet artisanat. Et de leur montrer à quel point il a employé sa force de travail. Mission réussie ! Malgré des tensions, parfois sévères, les trois enfants Holder ont rejoint l’entreprise familiale.

, Les boulangers : stars des bios !

Le trublion de la boulange

, Les boulangers : stars des bios !

Très éprouvant, le métier de boulanger procure des sensations incomparables. « Un mélange de voluptés, de tendresse et de force brutale » raconte Gérard Baudoin dans son livre « Un siècle de boulange à Chatou ». Des gestes, des émotions difficiles à intégrer dans la musique des mots.

Les boulangers ont souvent fait peu d’études – la plupart se sont arrêtés vers 14 ans – mais ils se révèlent de véritables poètes. Jean Brulfert, par exemple, qui a connu une enfance très chaotique raconte ses débuts dans la laiterie en Picardie. « C’est Blond, le cheval adoré du patron qui tirait la carriole. Tout le long du chemin, clémence s’arrêtait dans les bistrots de chaque village. A mon grand étonnement, elle pissait tout debout, sans enlever sa jupe ! J’étais tellement stupéfait que j’en avais parlé à mon père. » Dans son livre intitulé « Itinéraire d’un gars de la boulange », l’une de nos premières biographies, ce trublion de la boulange, artiste déchaîné des plateaux de télé, nous ravit notamment lorsqu’il s’amuse sur plusieurs pages à comparer le pétrissage de la pâte à celui des seins des femmes !  

Version en anglais

Autre style, autre époque, Claude Esnault, né en 1945 : « J’adorais le pain, j’aimais fabriquer et maîtriser la pâte, qui est une véritable matière vivante. Entre elle et moi, il y avait lutte. Dès qu’elle me jouait un mauvais tour, je devais rectifier le tir, la retravailler jusqu’à obtenir le résultat voulu », extrait du livre « Pain noir, pain blanc, les mémoires d’un boulanger ». 

Un ouvrage que le boulanger a vendu « comme des petits pains » dans sa boulangerie rue de Richelieu, l’une des plus anciennes de Paris. Devant le succès de ses ventes, il a fait éditer une version en anglais qui s’est encore plus vendue !  

, Les boulangers : stars des bios !