Ma chanson,c’est l’amour

De

Ma chanson,c’est l’amour

Au bout de sept ans, en 1980, nous construisons un camping. Lorsque je faisais le marché, les touristes venant à Buis se plaignaient de ne pas pouvoir rester dans le pays parce qu'il n'y avait pas de terrains pour s'installer.
Nous nous étions bien dit au départ, lorsque nous cherchions une propriété, que si nous avions un hectare ou deux de libre, nous ouvririons un camping. Car nous pensions surtout faire de l'apiculture, un peu de blé pour nos poules, de quoi vivre simplement. Nous ne pouvions pas imaginer acheter une propriété de 60 hectares !
Nous l'aurions bien ouvert plus tôt, ce terrain de camping, mais nous n'avions que l'eau d'une source. Enfin, le petit village à côté de chez nous a décidé d'acheminer l'eau depuis la grande montagne, face à notre terrain, qui se trouve à 1.000 mètres d'altitude et qui récupère l'eau des Alpes.

  • Date de parution

    25 décembre 2016

  • Édition

    2016

Fermer le menu