De Jean-Claude Bruxelle

Couverture d’ouvrage : Trajectoires
Éditions : (Français)
Taille : 14,80 x 21,00 cm
Pages : 142

J’ai fait mon voyage de première classe scout dans une forêt bretonne de Toulfoën. Ces choses-là comptent dans une vie. Un voyage de première classe ? Nous appelions ainsi le rite d’initiation chez les scouts, passage obligé de la fin de nos années d’apprentissage pour obtenir un grade. J’ai donc dû survivre seul deux jours dans la nature, au beau milieu de la forêt de Clohars-Carnoët, au bord de la Laïta, à quelques kilomètres seulement du château de Barbe bleu. Je n’ai jamais oublié cette nuit-là. Quelle frousse ! Qui eut cru que la forêt fut si bruyante la nuit venue ? A quatorze, quinze ans, ce n’était pas rien. Certaines parties de la forêt ont de quoi coller la chocotte ! Tous les scouts avaient à surmonter cette épreuve car il fallait bien que nous apprenions à nous débrouiller seul. Être autonome et savoir rendre service, ces deux préceptes fondamentaux du scoutisme me sont précieux parce qu’essentiels.