De Karine Mouly

Couverture d’ouvrage : Regards sur mes blessures
Éditions : (Français)
Taille : 14,80 x 21,00 cm
Pages : 150

Karine parle de son histoire avec un regard averti. La thérapie qu’elle a suivie pendant dix-huit mois lui a apporté la force de prononcer les mots justes sans colère. Et c’est ce qui percute à la lecture. On sent qu’elle a beaucoup analysé ce dont elle a été victime. Elle en parle sans agressivité et trouve les paroles justes avec une authenticité « noir sur blanc ». Elle remet les choses à leur place grâce à l’aide d’un thérapeute qui lui a ouvert les yeux sur de nombreuses portes verrouillées depuis des années.
Ses mots de douleur coulent avec une simplicité dérangeante et prouveront à ceux qui l’ont déshonorée à quel point elle s’est libérée de leurs atrocités.
Le point final de ce livre lui permet de tourner définitivement la page.