De Daniel Feral

Couverture d’ouvrage : Né le 2-2-22
Éditions : (Français)
Taille : 14,00 x 20,00 cm
Pages : 168
Comme je suis tenu par le secret professionnel, les choses les plus intéressantes, je ne les divulguerai pas… Toutefois, je peux raconter que mon coffre-fort ne contenait pas seulement des monnaies sonnantes et trébuchantes, mais aussi des joyaux magnifiques : des bijoux venant d’un legs fait à la présidence de la République du temps où j’étais en fonction. Il s’agissait d’une parure superbe, composée de plusieurs rangs de pierres précieuses et de diamants, difficilement portable de nos jours, tant elle était imposante et plutôt digne de la cour de Louis XIV ! En tout cas, ni Mme Giscard d’Estaing, ni Mme Mitterrand ne l’ont portée. Ces bijoux sont donc restés bien au chaud dans mon coffre-fort. Après bien des contestations des héritiers, ils m’avaient été remis par un expert, dûment mandaté par le notaire chargé de régler la succession.
Autre détail amusant, mais véridique : M. Charasse, le conseiller spécial de M. Mitterrand, est arrivé un jour dans mon bureau sans crier gare, très décontracté, avec ses fameuses bretelles fleuries et son cigare à la bouche. Il s’est installé dans un fauteuil face à moi, et m’a lancé à brûle-pourpoint : « Je n’y connais rien, expliquez-moi en quoi consiste votre travail » En réalité, il s’intéressait surtout aux mécanismes financiers en usage à la présidence de la République.