De Daniel Catz

Couverture d’ouvrage : La traversée nonchalante
Éditions : (Français)
Taille : 15,00 x 24,00 cm
Pages : 174
« C’est fabuleux. Sur ta Marie-Galante, tu as sous la main, dans un espace réduit, tous les sujets d’emmerdements. Et en milieu hostile en plus… »
Il n’avait pas tort le copain qui me disait ça. Mais que voulez-vous ? Quand on a la passion de la mer, on n’en guérit jamais et on en oublie vite les souffrances pour se concentrer sur ses plaisirs.
Et puis, traverser l’océan Atlantique, naviguer dans les Antilles ou en Méditerranée, il y a pire comme vie non ?
Parution :
Étiquettes :