De Pierre Colle

Détails: Prix de vente: 15 
Size: 13.5x21 cm
Pages: 102
Isséen depuis 70 ans, Pierre Colle nous raconte sa ville. Des blanchisseries de Grenelle au Cube en passant par la visite du pape Jean Paul II et l’arrivée d’André Santini, c’est avec humour, tendresse et modestie que ce fils d’officier de l’armée de l’air revient sur les faits marquants de sa ville : la grande métamorphose d’Issy-les-Moulineaux !
Le fait est souvent méconnu : Issy est le berceau de l’aviation. Dans les années 1900, l’ancien champ de manœuvres militaires fut transformé en terrain d’aviation. Celui-ci s’étendait grosso modo entre la rue Guynemer, le boulevard des Frères Voisin et le boulevard Galliéni côté Issy-les-Moulineaux et le boulevard des Maréchaux côté Paris (les anciennes fortifs). Les « plus lourds que l’air » y firent leurs premiers vols. En 1908, Henri Farman parcourut le premier kilomètre en circuit fermé sur avion Voisin. Il venait de découvrir comment prendre un virage avec un aéroplane en l’inclinant, démontrant du même coup que ces machines volantes étaient manœuvrables. Mon père, qui avait déjà quitté sa Corse natale, me racontait qu’il venait là à bicyclette admirer les carlingues fendre l’air.