De Juliette Maïna Chemla

Détails: Size: 14x20 cm
Pages: 122

Les restrictions, durant les six mois d'occupation, furent difficiles à supporter. Nos repas avaient soudainement pris un aspect des plus austères. Ils étaient composés essentiellement de poissons salés et de légumes secs, et nous étions bien loin des mets savoureux que ma mère préparait en abondance lors des fêtes familiales. Seule une espèce de pâte à base de dattes, que l'on nous servait en guise de dessert, parvenait à satisfaire les papilles gourmandes des enfants. Le café était devenu une denrée inaccessible, et les noyaux de dattes grillés et pilés, ajoutés à des pois-chiches écrasés, offraient l'illusion d'un nectar dont on avait oublié le goût.