De Denise Lauer

Détails: Size: 13x18 cm
Pages: 116

Ma mère et moi, on s’entendait très bien. Elle était mon soleil. La terre pouvait bien tourner à l’envers, tant que j’avais ma mère peu m’importait. Mes premières angoisses sont apparues en même temps que les premiers cours de catéchisme ! Jusqu’alors, j’étais persuadée que ma mère était immortelle. « Les mamans ne meurent pas. » me disait-elle. Ce n’est pas tout à fait ce que l’on m’a expliqué au catéchisme.