De Jean Frengulo

Détails: Size: 14.8x21 cm
Pages: 164
Pour trouver du boulot, nous cherchions les entreprises dont le nom sonnait italien dans le Bottin téléphonique. C’est ainsi, sur un coup de téléphone, que nous avons été engagés, dès le lundi suivant, dans l’entreprise de peinture Burnaci de Bourg-la-Reine. Nous étions manœuvres mais pour nous, c’était Byzance ! Je démastiquais les fenêtres, je balayais les chantiers et j’allais chercher les litres de vin pour les compagnons, qui picolaient pas mal.
Dès que nous reçûmes notre premier acompte, nous allâmes nous acheter une combinaison blanche de peintre. Nous avions débarqué à Paris vêtus de combinaisons américaines et chaussés d’espadrilles. En plus, il y avait belle lurette que nous n’avions plus de quoi porter un slip et un maillot de corps ! Dès que notre situation s’améliora, je m’empressai d’envoyer une carte postale à maman.