De Henriette Cartier

Détails: Size: 13x22 cm
Pages: 170

Quant à nos voisins arabes de Tamdrost - le premier Européen habite à sept kilomètres - ils ont pris l’habitude de semer du blé, de l’orge, du maïs et de faire leurs récoltes sur ces terres désertées, les deux anciens propriétaires n’étant jamais présents. Papa doit se battre pied et dents pour préserver son terrain. Comme au temps du Far-West, il fait le tour de ses terres à cheval pour leur expliquer qu’il a acquis ces parcelles et qu’il doit les labourer.
Notre voisin et ami Vidal lui donne quelques conseils. Il fait venir une espèce de clan du village, le maire avec ses adjoints, pour intimer l’ordre aux Arabes de quitter le terrain sans faire d’histoires. Au final, la justice s’en mêle et tranche. Les Arabes ont le droit, la première année, de récolter ce qui a déjà été semé. Il ne peut donc travailler ses terres que l’année d’après.