De André Cadet

Détails: Size: 14x20 cm
Pages: 144

L’Algérie reste pour moi, un mélange. Un mélange de choses très fortes. Tout ce que j’y ai vécu, tout ce que je garde est identifiable par cette sublime force. Comme par exemple, ces moments privilégiés où l’on partait à la mer, dès le mois de mars, en fin d’aprèsmidi, passer le restant de la journée. Il faisait encore jour, et au moment où le soleil finissait sa course à l’horizon, tout le monde rappliquait au bord de l’eau. Alors, on se retrouvait tous alignés au bord de la plage pour regarder cette énorme sphère rougeoyante plonger dans la mer. Le silence s’imposait à nous. A l’instant tant attendu, où le soleil disparaissait, un miracle se produisait ! Aussi fugace qu’un éclair, c’est le rayon vert que nous guettions tous, enfants ou adultes, alignés, les pieds dans la Méditerranée. Après ce grand spectacle, tout le monde reprenait son activité. La nature nous gâtait en Algérie. Grandir sur cette terre a été une chance inouïe.