De Hassan Azzaoui

Détails: Size: 13x19 cm
Pages: 122
Finalement le président accepte de juger l’affaire le jour même. Lorsque mon tour est arrivé, j’ai plaidé mon dossier, sur un ton, je dois bien l’avouer, pas très conventionnel. C’était en fait l’évacuation de toutes les frustrations accumulées depuis plusieurs années ! Face à mon acharnement, le président m’a demandé de me calmer à plusieurs reprises. Mais je n’ai pas pu retenir mes émotions et j’ai continué jusqu’au bout de ma plaidoirie, sans me préoccuper de ce qui se passait autour de moi. À la fin de ma plaidoirie, conscient tout de même de ce qui venait de se passer, je me suis excusé auprès de la cour et j’ai rejoint ma place. J’ai remis à la conseillère du président l’intégralité de mon dossier que j’avais pris soin de reconstituer, avec un mémoire argumenté. Un mois après, j’ai reçu la décision du tribunal de la cour d’appel qui a requalifié mes deux agressions en accident du travail.
Enfin, j’avais gagné !