De Jacqueline Allain

Détails: Size: 14x20 cm
Pages: 104
J’avais 7 ans et, selon la mode du temps, j’avais appris à rouler à bicyclette. Ma soeur Paulette – de sept ans mon aînée – et moi allions jusqu’à Orly, chaque dimanche. L’aéroport se composait d’un petit hangar avec un ou deux avions, pas plus. Comme le hangar n’était ouvert que le dimanche et que nous voulions voir un avion à terre, c’était notre promenade dominicale.
À Savigny, près du château d’eau, nous avions donc une petite maison avec un grand jardin, ce qui permettait à mon père de s’y reposer. Il s’y plaisait beaucoup. Le jeudi, je m’y rendais par le car et en revenais pareillement jusqu’à la Bastille. En 1936, il y avait des manifestations, je remarquais que tous les manifestants portaient une cravate rouge. Et quand je montais dans ce car plein de toutes ces cravates rouges, j’avais peur au point d’être impatiente d’arriver à Savigny-sur- Orge. Il faut dire que la Bastille était un quartier chaud pour ce qui est des revendications sociales.