De Théo Le Dévéhat

Détails: Size: 14x20 cm
Pages: 152

Lorsque j’ai eu 8 ans, j’ai commencé à aller garder les vaches non loin de la maison, en haut de Saint-Nicolas, chez les Oliviero : pendant les vacances, tous les jeudis et dimanches et après la classe. L’école terminait à 4 heures, soit 3 heures au soleil, aux beaux jours c’était de longues soirées. Pourquoi ? Pour que je puisse manger une soupe au lait le soir. Cinq années plus tard, ma vie d’écolier et d’enfant cessait brutalement : j’étais gagé comme berger. Il ne me restait plus que la lande, les vaches et ma solitude.